Notre club

Pour nous contacter

Pour plus d'informations vous pouvez nous contacter à cette adresse :
Figclubchampagne@gmail.com

Évènements

Menu déroulant

mardi 2 octobre 2018

Buste de vagabond par Claude

Buste de vagabond par notre ami Claude figurines de chez FeR.

 
La figure du vagabond a longtemps été perçue comme celle du pauvre du Christ, jusqu’à ce que le terme vagabond (de vaguer au sens de « errer ça et là ») devienne synonyme de menace dès la fin du XIVe siècle.
Le vagabond devient alors passible progressivement de la réclusion qui s’épanouit au XVIIe siècle dans l’Hôpital général, puis au XVIIIe dans le Dépôt de mendicité. Cet état, au XVIIIe siècle, fait l’objet de la définition juridique suivante (1764) :
« Seront réputés vagabonds et gens sans aveu… tous ceux, qui, depuis six mois révolus, n’auront exercé ni profession, ni métier et qui, n’ayant aucun état ou aucun bien pour subsister, ne pourront être avoués ou faire certifier de leur bonne vie et mœurs par personnes dignes de foi. »
L’esprit de cette définition est repris en trois points en 1810 : l’absence de domicile, d’argent et de profession. Le XXe siècle est une période de développement. Il est marqué par une phase de croissance accélérée de l’ordre de 5 % entre 1945 et 1975. L’industrialisation entraîne une résorption du chômage structurel. Peu à peu, l’errance perd de l’importance. Si l’enfermement diminuait, des formes de contraintes par corps ou tout simplement de nombreuses tracasseries policières résistaient. Le délit de vagabondage avait décliné sur le temps long du XXe siècle rendant désuet le code civil sur ce point.





Buste de Centurion Romain Par claude

Buste de Centurion Romain par notre ami Claude figurines de chez FeR. 

Le centurion était un des degrés de la chaîne de commandement de l'armée romaine. Il s'agit d'un officier qui peut commander une centurie dans la légion romaine. Il y en avait 60 dans chaque légion. Celui de la 1re centurie, qui était le premier après les tribuns, s'appelait le centurion primipile. Le symbole de la dignité des centurions était un cep de vigne. 

Durant les premiers siècles de la République (du Ve siècle au IIIe siècle av. J.-C.), la légion organisée par Cincinnatus est divisée en 40 centuries, chacune composé de cent hommes et d'un centurion par centurie.
Au IIIe siècle av. J.-C., la composition des légions est modifiée : elles sont composées de 30 manipules comptant de 120 à 160 hommes, pour un total d'environ 4200 hommes par légion en temps normal, et 5500 en situation de grand danger. Chaque manipule est divisé en deux centuries d'égale importance (seulement 60 à 80 hommes). À l'intérieur de chaque manipule, les soldats, citoyens tirés au sort pour participer à la campagne annuelle, élisent un centurion qui commande le manipule : c'est le centurion élu dit prior, qui a le plus d'autorité. Il nomme un second centurion pour l'assister, qui commande la seconde centurie du manipule et le remplace : c'est le centurion nommé. Il y a donc une soixantaine de centurions par légion, un peu plus si on compte ceux de l'État-major. 

Avec la réforme de Marius, les légions comptent dix cohortes de trois manipules soit six centuries. 




Chevaliers croisés du siège de Saint-Jean-d'Acre (1291) par Claude

Chevaliers croisés du siège de Saint-Jean-d'Acre (1291) par notre ami Claude figurines de chez FeR.

 

Le siège de Saint-Jean-d'Acre est une opération militaire livrée en 1291 qui se solda par la prise de la ville et la fin de la présence franque en Terre sainte. 

Une croisade de pèlerins non combattants arrive alors à Saint-Jean-d'Acre. Ils accusent alors les Latins d'Orient de complaisance à l'égard des musulmans, n'hésitant pas à les qualifier de traîtres à la cause chrétienne. Ils refusent le principe de la trêve et passent à l'action dès le , en massacrant des paysans musulmans venus en ville. Atterrés, les consuls de la ville et les grand maîtres des ordres militaires envoient des ambassadeurs chargés de présents pour amadouer le sultan Al-Ashraf, mais celui-ci les fait jeter en prison. La guerre est déclarée et le 5 avril 1291 se sera le siège de Saint-Jean-d'Acre.
Cette date, symbole de la perte des dernières positions latines en Orient, est fréquemment considérée par les historiens comme celle de la fin des croisades médiévales.

Ci-dessous une scénette représentant les croisés de Saint-Jean-d'Acre.



 

mardi 4 septembre 2018

Réalisation du 25ème dragons, Espagne 1809, par Eric

Réalisation d'une scénette de la cavalerie française lors de la campagne d'Espagne en 1809, le 25ème Dragons par nôtre ami Eric. 

Le 25e Dragons est l'héritier des traditions du régiment mis sur pied en 1665 par le marquis de Paulmy en 1665, qui prit le nom d'Auger en 1671 et de la Roche sur Yon quand le régiment fut vendu au prince Louis-François de Bourbon, prince de la Roche-sur-Yon en 1684. Ce prince étant sorti  de France sans autorisation, le roi Louis XIV cassa son régiment et le rétablit le jour même au profit de son petit-fils, le duc de Bourgogne, alors âgé de 3 ans : le régiment porta à partir de cette date le titre de Bourgogne. La mise sur pied effective du 25e Dragons fut réalisée le 22 octobre 1803.
La bataille d’Alba de Tormes eut lieu le , entre toutes les forces françaises de Vieille-Castille rassemblées par François Étienne Kellermann, qui marcha sur l’armée d’Estremadure, c'est au moment où les colonnes ennemies se formaient, qu'il se précipita sur elles avec sa redoutable cavalerie dont le 25ème dragons, et fit un affreux carnage, enleva leurs drapeaux, leur artillerie, et dispersa dans les bois, dans les vignes voisines, ceux qu’il ne put atteindre infligeant ainsi au duc del Parque, le vainqueur de Tamames, une sévère défaite.








































Bravo...

Réalisation de plusieurs figurines historique par René

Réalisation d'un ensemble "Bonaparte franchissant les Alpes", d'un Chevalier Croisé (Gardien du Paradis) et d'un Buste de Lansquenet 15eme siècle par nôtre ami René.

 

Bonaparte franchissant les Alpes à la tête de son armée sur une mule, au printemps 1800, lors de la seconde campagne d'Italie qui commence en 1799 (an VII) est un nouvel épisode dans la guerre qui oppose la jeune République française à la Deuxième Coalition qui se différencie de la première par la participation des troupes russes au conflit.

Chevalier Croisé (Gardien du Paradis) est un chevalier chrétien occidental qui a participé aux croisades du Moyen Âge. Il est appelé croisé car il a une croix cousue sur ses vêtements. Le terme croisade n'apparaît qu'au XVe siècle, celui de croisé, qui n'existe pas en latin et qui est issu des langues vernaculaires, n'apparaît qu'au concile de Latran IV en 1215, auparavant le chevalier croisé est désigné comme un pèlerin armé. 

 

 

Les lansquenets étaient des mercenaires, le plus souvent « allemands », opérant du XVe à la fin du XVIe siècle. Ils ont servi dans la plupart des armées européennes de l'époque et ont acquis une grande réputation dans la première moitié du XVIe siècle pour leur efficacité mais aussi leur brutalité.












samedi 7 juillet 2018

Résultat du concours interne 2017-2018

Cette année nous avons eu droit à la période Western, pièce libre au choix.

le grand gagnant du concours 2017-2018 ; Patrice

Une figurine d'indien Iroquois, 1760, de chez Pegaso.

 
 

et voici la suite du programme, avec les figurines de nos braves figurinistes très inspirés pour ce concours.



Bruno : Mo-to-toh- po ("four bears"), chef de la tribu Mandan


 


Claude : le buste d'un chef Sioux.


 Eric : le buste d'une femme shérif, édité par la firme DRAKKAR.

 
René : le buste d'un Apache Lipan. 




William :  cow-boy du "Pony Express".

 

Grégory : Un cow-boy "Wyatt Earp".


Bravo à tous nos participants.








mardi 3 juillet 2018

Figurines Fantastique par Grégory


Les Wargamers ou warhammers trouveront dans ces figurines de bonnes idées de réalisation.
Figurines réalisées par notre ami Grégory.

 Spaces marine reiver ;



Tous les Space Marines sont experts en frappe rapide, mais les Reivers la pratiquent à un tout autre niveau. Ils sont spécialement entraînés et équipés pour lancer des assauts inattendus et à l'efficacité brutale.
Les Reivers exécutent leur tâche avec une fureur subite et une violence choquante car leur rôle est de semer la terreur et la confusion chez l'ennemi.
l’inquisitor Greyfax ;



Intransigeante, impitoyable et dénuée de remords, l'inquisitrice Greyfax exécute de sa propre autorité tous ceux qu'elle juge hérétiques. Elle est elle-même psyker « ce qui la fait traiter de dangereuse radicale par plusieurs de ses confrères » et peut déceler la moindre trace de mensonge. Ce talent lui permet de mettre ses purges à exécution en toute confiance, sachant que tous ceux qu'elle condamne sont déjà passés aux aveux via leurs pensées souillées. L'inquisitrice Greyfax fait de sa haine du Chaos une arme, en la projetant telle une brume paralysante qui met ses ennemis à genoux.

 Belisarius cawl ;


L'Archmagos Dominus Belisarius Cawl était déjà vieux à l'aube de l'Imperium, il y a plus de dix mille ans. Au long de cette ère, le Tech-Priest fut seigneur de la forge, Lexico Arcanus et Magos Biologis de renom. Sur un champ de bataille, Cawl est une force conséquente, qui plonge sans peur en pleine mêlée, tout en évaluant les menaces et en diffusant des ordres soigneusement planifiés à l'intention de ses troupes. Son champ de force déjoue la plupart des tirs adverses; et si malgré cela il perd des portions de son corps mécanique, ses mécavrilles procèdent aussitôt à des réparations d'urgence, ou s'en prennent à quiconque s'approcherait de trop près…


 

Bravo Grég.