Notre club

Pour nous contacter

Pour plus d'informations vous pouvez nous contacter à cette adresse :
Figclubchampagne2@gmail.com

Évènements

Menu déroulant

samedi 1 mai 2021

Display historique de nôtre ami Claude

Bonjour à vous tous, nous voici de retour avec une nouvelle série de figurines historiques, réalisées par notre ami Claude, un display de bustes et de figurines sur pied tous plus magnifiques les unes que les autres.

Nous commencerons par une pièce déjà existante sur notre blog, le buste du général chinois Yu Fei, échelle 1/10, édité par Linjo Models.

Pour la petite histoire voir l'article déjà existant de notre ami Eric.

 

Nous passons ensuite à un autre buste représentant un Viking, échelle 1/12, édité par "fournisseur inconnus".

Les vikings, sujet déjà traité dans notre blog avec de multiples réalisations de nos camarades figurinistes, mais il est fort agréable de voir l'interprétation personnelle d'un autre peintre.

Les Vikings sont des explorateurs, commerçants, pillards mais aussi pirates scandinaves au cours d’une période s’étendant du VIIIe au XIe siècle, communément nommée « âge des Vikings ». Par extension, on emploie le terme en français pour désigner la civilisation scandinave de l'âge du fer tardif, c'est-à-dire à partir de la fin du IIe siècle à l'âge du fer romain. Ils sont souvent appelés Normands, c'est-à-dire étymologiquement « hommes du Nord », dans la bibliographie ancienne.

 

et voici un modèle sur pied, représentant un chef viking
échelle 90mm, édité par Pegaso Models.

 

Nous continuons avec un chef légendaire Belge, Ambiorix chef des Éburons, échelle 75mm, éditée par Pegaso Models.

Ambiorix est un chef des Éburons du Ier siècle av. J.-C., peuple belge du nord de la Gaule (Gaule belgique dans la terminologie antique).

Selon Jules César, il partage ce commandement avec Catuvolcos « roi de la moitié des Éburons ». Les Éburons sont établis « entre la Meuse et le Rhin » selon César, dans la région de Tongres — à l'époque Atuatuca Tungrorum, située « au centre du territoire » — ainsi qu'à Liège, dans l'Ardenne et en Campine. Ambiorix inflige une cinglante défaite aux légions romaines en , peut-être dans la vallée du Geer. Il passe pour un chef rusé, qui réussit à échapper à César.

Ambiorix est devenu un des héros nationaux de la Belgique dans la deuxième moitié du XIXe siècle, porté par le même mouvement nationaliste et romantico-historique que celui qui toucha Vercingétorix pour les Français.
 

On continue dans la même période avec un légionnaire  romain,
échelle 90mm, éditée par Andrea Miniatures.

Sujet également abordé dans notre blog par nos figurinistes talentueux.

Le légionnaire est l'unité de base de l'armée romaine de l'époque de la Rome antique jusqu'à la fin de l'Empire romain. Durant douze siècles (de 753 avant notre ère à 476 de notre ère), les effectifs et la composition des légions romaines ont beaucoup varié. Ces modifications ne concernent pas que les légions composées de légionnaires mais également les auxiliaires, les cohortes prétoriennes, les cohortes urbaines et la marine romaine.

Grâce à ses très nombreux succès militaires, que ce soit sous la royauté, la république ou l'empire, la légion a longtemps été considérée comme un modèle à suivre en matière d'efficacité et de potentiel en termes de tactique militaire. 

 


Continuons avec se Guerrier Germanique, échelle 75mm, édité par Pegaso Models

Les peuples germaniques, ou Germains (également appelés Tudesques, Suèves ou Gaut dans la littérature ancienne) constituent un groupe ethnolinguistique indo-européen originaire d'Europe du Nord, dont les membres sont identifiés par leur utilisation des langues germaniques. Leur histoire s'étend du IIe millénaire av. J.-C. à nos jours.On pense que les peuples proto-germaniques ont commencé à se différencier au cours de l'âge du bronze nordique, qui a émergé dans le sud de la Scandinavie à l'issue de la culture de la céramique cordée. Au cours de l'âge du fer, diverses tribus germaniques ont traversé la mer Baltique et commencé une expansion vers le sud parmi les peuples celtes qu'ils ont assimilés ou repoussés vers l'ouest. L'expansion des peuples germaniques a fini par se heurter à celle de la Rome antique. La victoire décisive d'Arminius lors de la bataille de la forêt de Teutobourg en l'an 9 de notre ère a probablement empêché l'éventuelle romanisation des peuples germaniques.

 


Nous continuons avec une période haute en couleur, celle de la chevalerie, avec se Chevalier Hospitalier du XIII- XIVème siècle, échelle 90mm, éditée par Pegaso Models.

L’ordre de Saint-Jean de Jérusalem, appelé aussi ordre des Hospitaliers, est un ordre religieux catholique hospitalier et militaire qui a existé de l'époque des croisades jusqu'au début du XIXe siècle. Il est généralement connu, dès le XIIe siècle, sous le nom de Ordo Hospitalis Sancti Johannis Hierosolymitani. L'origine de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem remonterait à la fin du XIe siècle dans l'établissement des marchands amalfitains à Jérusalem et la création d'hôpitaux, d'abord à Jérusalem, puis en Terre sainte, d'où son nom d'ordre des « Hospitaliers ». À la suite de donations, il va s'enrichir, posséder des établissements, prieurés et commanderies dans toute l'Europe catholique. À l'instar des Templiers, il assume rapidement une fonction militaire pour défendre les pèlerins qu'il accueille et soigne sur les chemins de Jérusalem, puis pour combattre les Sarrasins aux côtés des Francs de Terre sainte.

 


Après l’ordre de Saint-Jean, nous voici chez les Templiers, avec un Sergent Templier du XIII siècle, échelle 90mm, éditée par Pegaso Models.

Nous connaissons déjà les chevaliers templiers, sujet déjà abordé par nos figurinistes, voici le Sergent templier. Les sergents étaient des hommes d'armes, parfois nobles, mais le plus souvent issu de la paysannerie et de la bourgeoisie, qui secondaient les chevaliers et encadraient les troupes au sol et combattant avec un équipement plus léger que les chevaliers. Les sergents, nombreux au sein de l'ordre du temple, tenaient garnison dans les forteresses. Ces hommes constituaient le corps principal de l'armée du Temple. Ils étaient des combattants d'élite, généralement recrutés en Europe, formés dans les commanderies, puis envoyés en Orient.

 

 Et on finit avec la figurine représentant le Roi Louis IV d'Outremer,  échelle 75mm, éditée par FeR minature.

Louis IV, dit « d'Outremer » (né entre et , Reims), fils de Charles III le Simple et d'Edwige de Wessex, est un roi des Francs (936-954) de la dynastie carolingienne.

Après la déchéance en 922 de son père le roi Charles III le Simple, sa mère et le prince Louis, âgé de deux ans, se réfugient en Angleterre (d’où son surnom d’Outremer), à la cour de son grand-père maternel Édouard l'Ancien, puis à celle de son oncle Æthelstan, roi de Wessex. Devenu l'héritier carolingien par la mort en captivité de Charles III (929), il est rappelé d'Angleterre par le puissant marquis de Neustrie Hugues le Grand afin de succéder au roi Raoul mort au début de l'année 936, laquelle marque alors le retour de la dynastie carolingienne. 

 

 

Voilà pour le display de notre ami Claude, de très belles réalisations qui ne manquerons pas de vous donner des idées, alors je vous dit à bientôt et bonnes réalisations à tous.

jeudi 22 avril 2021

Colonel de hussards du 6e régiment, 1809 par Bruno

Nous continuons avec cette réalisation, un cavalier "Colonel de hussards du 6e régiment, 1809 " de chez Métal modèles, à l'échelle 1/32 (54 mm) par notre bon président Bruno.

Il s’agit donc du colonel Louis Vallin (1770-1854) qui a commandé le régiment de 1807 à 1812 participant aux campagnes de Wagram (1809) puis à la campagne de Russie (1812).

Les hussards appartiennent, avec les chasseurs à cheval, à la cavalerie légère.

Dans son ouvrage  « Avant-postes de cavalerie légère », le lieutenant-colonel F de Brack définit le but de cette arme : « D’éclairer et de protéger la marche de notre armée .En devançant nos colonnes, éclairant leurs flancs, les entourant et couvrant d’un rideau vigilant et courageux : suivant l’ennemi pas à pas, le harcelant, éventant ses projets, épuisant ses forces en détail, détruisant ses magasins, enlevant ses convois, et le forçant enfin à dépenser en défensive la puissance offensive dont autrement il aurait tiré ses plus grands avantages ».

Ce que le général Lassalle résumait ainsi : « les hussards doivent être bons à tout » 


   Belle réalisation, merci.

Buste du général Chinois Yu Fei par Eric

Nous continuons avec se buste du général Chinois Yu Fei, échelle 1/10, éditée par LINJO MODELS, réalisé par Eric.

Yue Fei , né le dans le xian de Tangyin et décédé le à Hangzhou, est un célèbre patriote et général chinois qui a combattu pour la dynastie Song du Sud contre les armées de la dynastie Jin des Jurchen.

Alors qu'il allait mener une bataille contre les Jurchen pour reprendre Kaifeng, des notables corrompus ont conseillé à l'empereur Song Gaozong de rappeler Yue Fei à la capitale et de l'exécuter sous le motif qu'il représentait une menace pour le trône. L'empereur suivit ces conseils et rappela Yue Fei. Le général obéit, et fut emprisonné et exécuté.
 


 Très réaliste et très belle pièce, merci.
 

Buste de Serge GAINSBOURG par Eric

Bonjour à tous, enfin de retour sur le blog pour vous montrer, un buste à l"échelle 1/16, réalisé sur une imprimante 3D représentant Serge GAINSBOURG, pièce peint à l'huile par notre ami Eric.

Lucien Ginsburg, dit Serge Gainsbourg, né le à Paris et mort le dans la même ville, est un auteur-compositeur-interprète français, également artiste peintre et scénariste, puis metteur en scène, écrivain, acteur et enfin cinéaste.

Il accède à la notoriété en tant qu'auteur-compositeur-interprète, abordant de nombreux styles musicaux. Il s'essaie également au cinéma et à la littérature, réalise plusieurs films et vidéo-clips et compose plus de quarante musiques de films. Au milieu des années 1950, il utilise les pseudonymes Julien Gris puis Julien Grix avant de choisir Serge Gainsbourg comme nom d'artiste. Dans les années 1980, il s'invente aussi un alter ego appelé Gainsbarre.

 



 

Merci pour ce magnifique buste.

mercredi 17 mars 2021

Scénette "tous pêcheurs aux yeux de Dieu" par Eric

Bonjour à tous, voici une autre réalisation de notre ami Eric, une scénette à l'échelle 1/54 éditée par la marque ALTORES STUDIO, pièce en résine qui est intitulée  "Omnes enim piscatores in oculis Domini", ce qui, traduit, veut dire : tous pêcheurs aux yeux de Dieu.

Au Moyen Âge, la vie de la majeure partie des moines est régie par la règle de saint Benoît. Ils doivent vivre silencieusement, prier souvent, ne pas être oisifs (inactifs) et se détacher des objets. Ils ont aussi des interdits alimentaires et doivent obéir à un chef qu'ils élisent, l'abbé. Ils font aussi vœu de chasteté (ils s'abstiennent de relations amoureuses) et n'ont pas le droit de quitter le territoire de l'abbaye délimité par une enceinte. Ce sont les moines bénédictins.

Au cours du Moyen Âge, l'interprétation de la règle de saint Benoît varie. Certains pensent qu'il vaut mieux vivre dans la richesse, et décorer fastueusement les églises, que cela témoigne de la puissance de Dieu. Ce sont les clunisiens, qui connaissent un grand succès. Mais d'autres ne sont pas d'accord du tout : ils estiment que les moines doivent vivre dans la sobriété et le travail manuel. Ils fondent un autre ordre, l'ordre de Cîteaux qui est popularisé dans toute l'Europe grâce à Bernard de Clairvaux. 

 


 Du très beau boulot, bravo. 

Femme guerrier et geisha / Katsumi par Eric

Bonjour chers figurinistes de tous horizons, Voici une des dernières réalisations de notre ami Eric, une figurine représentant Katsumi, pièce éditée en 70 mm à partir d'un fichier 3D prévu pour un tirage résine au 1/10. Cette pièce magnifiquement représentée est toutefois non historique, car, dans le Japon médiéval les femmes guerriers et geishas n’existaient pas.

Au-delà des divinités féminines présentes dans le récit shintoïste, comme Amaterasu, la grande déesse du soleil, ou l’impératrice Jingu, dont les apparitions sont avant tout spirituelles, ont existé, au Japon, dans le milieu plus pragmatique de la guerre où la présence des femmes est encore à ce jour invisibilisée, des exemples féminins reconnus : les femmes samouraïs, appelées onna-bugeisha. Contrairement à ce que ce nom pourrait suggérer, les Onna-bugeisha, n’ont pas de lien avec les geishas. Là où la Maiko étudie l’art de la discussion, du thé et de la danse, les onna-bugeisha pratiquent plutôt l’art du combat, avec un apprentissage intensif des armes et de leurs utilisations. C’est donc à l’opposé de valeurs de raffinement et de délicatesse.

De nombreuses épouses, veuves, filles et rebelles répondaient à l'appel du devoir en s'engageant dans la bataille, généralement aux côtés de samouraïs. Elles étaient membres de la classe bushi et étaient formées aux armes dans le but de protéger leur maison, leur famille et leur honneur en temps de guerre. Elles contrastaient avec le rôle traditionnel d'« épouses au foyer » des femmes japonaises. Elles sont parfois considérées comme des samouraïs-femmes bien que ce terme ne soit en fait pas exact. Les onna-bugeisha étaient des personnes très importantes de la société. Des personnages mythiques comme l'impératrice Jingū, Tomoe Gozen, Nakano Takeko, ou Hōjō Masako étaient des onna-bugeisha qui eurent un impact significatif dans l'histoire japonaise. 




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bravo Eric, du très beau travail, surtout au niveau de la tenue.

vendredi 26 février 2021

Buste Princesse russe par Eric

Bonjour tout le monde, malgré la covid, nos figurinistes sont restés productifs, alors, voici pour vous, un magnifique buste en résine 1/10 d'une Princesse Russe. Pièce éditée par le Club de figurines de Lugdunum que nous saluons au passage.(allez visiter leur site, (www.lugdunum-figurines.com) il est extraordinaire).

La liste des grandes-duchesses et des princesses de Russie regroupe les descendantes en ligne agnatique des empereurs de Russie ainsi que les épouses de leurs descendants mâles. Issues de la maison Romanov, et de son héritière la maison de Holstein-Gottorp-Romanov, les grandes-duchesses de Russie sont les filles et les petites-filles des empereurs et des prétendants au trône ainsi que leurs belles-filles et belles-petites-filles. Elles portent le prédicat d'altesses impériales.

Les princesses de Russie sont, quant à elles, les arrière petites-filles des souverains et les épouses de leurs arrières petits-fils. Elles arborent le prédicat d'altesses sérénissimes. 

 




 

 

 

















Très belle pièce, Bravo.